Les Frères d'Armes


Ce forum rapporte ce que fait l'activité jeux de rôle de Villebon sur Yvette.

 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une peur enfantile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarog
Mathieu
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 21
Localisation : Tri-Kazel-Westeros
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Une peur enfantile   Mer 14 Sep - 17:55

Bonjour, ayant auparavant joué dans le monde de Warcraft affraid , et ayant déjà publié mon récit sur le forum officielle, je souhaite que vous jugiez mon niveau RP, mais surtout dédicace a Simbib qui connais déjà un peu cette univers.

Fester se trainait dans la nécropole d'Achérus, l'annoncé de l'arrivée à l'enclave ecarlate lui avait donné un semblant de bonheur et de tristesse ; d'une le fait de revoir le peu de civilisation humaine qui restait en Maleterre de l'Est , mais aussi de savoir que le dernier refuge humain sera inevitablement détruit; mais un esclave du Roi-Liche ne peut plus ressentir de sentiments. La goule se dirige vers la terasse pour contempler un autre futur cimetiere, theatre macabre de son maitre sombre.
Fester s'appretait a repartir vers la runeforge lorsque, son pied se detacha apres avoir cogné un objet, un livre recouvert par la moisissure.Il se baissit pour prendre le livre dans ses doigts crepis, frotta le livre pour enlever la pourriture et put constater que le livre était recouvert de cuir, d'ailleurs il y reconnut le signe de Lordaeron. Il se decida a tourner les pages, et sur le peu qui était restés lisible, il s'appercut qu'il tenait entre ses longues mains decharnés un journal personnel.Fester commence a lire l'une des pages...

Journal de Jacobi, 24 novembre de l'an 8
Aujourd'hui, on fete ma dixieme année de ma venue sur cette terre, papa et maman sont la. Papa me raconte beaucoup de ces histoires d'orcs horribles, lorsqu'il est partit en guerre comme il le dit si souvent. Et moi je lui réponds en riant que moi aussi je combattrais les méchants, et que je serais le héros de Lordaeron, je mourrais sans avoir peur.Il me sourit, me fixe en versant une lame et s'en va voir maman.

Journal de Jacobi, 26 novembre de l'an 8
Maman vient me voir et souhaite me parler de mon probleme physique.Elle me dit que mon dos risquerait de m'empéché d'utiliser un bouclier pour ma futur carriere a l'armée.Je lui ai répondu que je n'aurais pas besoin de bouclier pour défendre ma patrie et tout ce que j'aime de la mort.Elle aussi comme papa me sourrit, et pleure en me serrant dans les bras. Je commence a avoir peur, peur de la mort qui semble nous entourer tous, tout comme maman me serre.

Fester n'arrive pas a lire quelques pages qui suivent, ils semblent que les pages soient collés, mais toutes les pages ne sont pas illisibles...

Journal de Jacobi, 13 Janvier de l'an 19
Encore ce matin, je pose les roses sur la tombe a ma mère.Elle me manque cruellement.De jour en jour, les roses me semblent dépérir sur son tombeau de marbre.La pluie tombe sur nous, elle m'allourdit mes vetement et mon dos semble se courber encore plus.Mes larmes s'entremellent avec les gouttes du torrent.Je me sens impuissant, impuissant depuis petit de ne pouvoir lutter contre la mort qui semble se rapprocher de nous et de Lordaeron.Je ...

La suite du texte est illisible pour Fester, seul une voix rauque sort de la geule de la goule de frustation de ne pouvoir lire la suite...

Journal de Jacobi, 24 janvier de l'an 19
Aujourd'hui, j'ai pu récupérer les lettres de celle que j'aime, elle envoyait ce message a son ami de Hautebrande:...

Fester trouvit effectivement une lettre signée du nom d'Elisabeth pour une nommée Marine.De ses doigt griffus, Fester eu peu de soucis a ouvrir la lettre coincée entre deux pages...

Ma chere Marine, je ne sais pour toi mais aujourd'hui encore une secte portant le nom de Culte des Damnés ma proposée de venir la rejoindre, j'ai refusé et m'ont insultés de folles et que je ne savais rien de la véritable mort.Entre nous il me semble que se seraient plutot eux les fous.
Ah oui, j'ai deja du te parler de Jacobi, celui qui semble m'aimer, ce matin encore, j'ai cru le voir me reluquer durant mon bain.Toute la ville pense comme moi, ces yeux de fouine me font peur.T'ai-je deja parler de son dos ignoble??Le jour, il est suget aux moqueries des gamins qui lui lancent des caillous, heuresement son armure de Chevalier le protège des coups.Une honte, je dis que cet homme est la honte de toute l'armé royale.Mais la nuit parcontre, son dos courbé effraie les gens de la région, il ressemble a un mort, on le soupsonne meme de nécromancie.Enfin bref, je dois te dire que je vais bientot venir chez toi.
Ta chere Elisabeth qui t'aime.

Fester reprenait la lecture du journal personnel

Journal de Jacobi 23 novembre de l'an 19
Le fils de notre roi, Arthas, décide de mener a bien une éxpédition au Norfendre,d'après ce que j'ai compris, il a choisi les meilleurs soldats, et heuresement je suis l'un de ces infimes élus.C'est l'unique chance pour montrer ma dévotion a Lordaeron, a mon père et au roi.Je réussirais a surmonter la peur de la mort, sur le continent de la mort elle-meme.

Journal de Jacobi, 16 janvier de l'an 20
Nous avons combattu les morts-vivant dans ces terres gelés depuis deux mois,et Arthas semble partit dans une grotte avec Magni.Le brouillard se leve sur notre camp de fortune, et des ombres de défilent devant nous.Avant de savoir si je vais mourrir, je vais lire la lettre que j'ai recu hier.
Non, non non et non.Je...me trouve... impuissant devants les mots de cette lettres...Il semblait bien que la peur de la mort me suive encore,mon père, lui l'a rencontré et n'a pas eu peur.Je ne suis que la honte de la famille.Je...mon père...
Les ombres s'avancent, j'ai peur, j'ai peur de ce qui va m'arriver.Une sensation de vide, en moi. Deja 12 ans de passé, pour que ma prédiliction se produise.La peur qui nous entoure, la peur de mourrir et la peur qu'on évoque aux autres pour une noble cause.Celle de servir son pays,meme dans la pitie que l'on évoque aux gens. Si je meurs sans avoir peur, alors je serais en paix et mon pere sera fier.
Ils approchent...

Fester n'arrive pas a lire la suite, les pages sont trop sales, elles sont salis par le sang séché.Seul un mot est encore lisibles, le mot a été bafouillé et écrit en vitesse sur la derniere page non vierge.
"J'ai peur..."

Un chevalier de la mort se penchait au dessus de Fester, et lui demanda
"Fester, pourrais-tu me rendre mon... objet??"
Fester lui tendit le livre.Le chevalier de la mort scruta le livre, une cicatrice apparaissait sous les yeux du chevalier pour terminer son parcours sur le bas de la joue.
Et il répéta quelque chose dans sa barbe...
Fin...

Jacobi Humain Chevalier de la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheBolshe
Simon
avatar

Nombre de messages : 502
Age : 22
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Une peur enfantile   Mer 14 Sep - 23:07

Ben en fait je suis assez impressioné par les textes que vous ecrivez Elyna et toi. Je ne pense pas etre capable d'ecrire un truc comme ca. Quoi qu'il en soit, je te dis: bravo!!
Mais je me pose quand meme une qustion. Les goules savent lire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
Chloé
avatar

Nombre de messages : 394
Age : 22
Localisation : Noyée dans les méandres du livre de règles.
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Une peur enfantile   Jeu 15 Sep - 15:55

    J'aime bien l'idée du texte, mais ya un ou deux trucs à revoir ! Par exemple, les verbes "trouvir" et "se baissir" n'existent pas, c'est dommage ! Mais je pense qu'avec une relecture, le texte sera encore meilleur qu'il ne l'est déjà Wink

    Ah, et merci simbib ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarog
Mathieu
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 21
Localisation : Tri-Kazel-Westeros
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Une peur enfantile   Jeu 15 Sep - 20:22

Oui je confirme que "trouvir" et se "se baissir" n'existent pas dans le dico^^Une erreur de ma part que l'on m'avait jamais dites, bonne remarque.
Pour répondre a Simbib sur les goules, les goules sont d'anciens Humains, et ont surement gardé cette capacité de lire, comme ils gardent la capacité de rester debout et de marcher par ex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une peur enfantile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une peur enfantile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La blague la plus flippante :peur:
» Peur de l'hiver
» [Projet] - Ywaq puul skshgn [ Ils boivent votre peur ]
» La peur du shoryu ...
» "Car la peur est la petite mort..." (proverbe Bene Gesserit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Frères d'Armes :: La Taverne :: Parlez de vous :: Inventions-
Sauter vers: