Les Frères d'Armes


Ce forum rapporte ce que fait l'activité jeux de rôle de Villebon sur Yvette.

 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfridel
Maître du donjon
Maître du donjon
avatar

Nombre de messages : 1425
Age : 30
Localisation : Comme Dieu : dans l'imaginaire ...
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris   Ven 25 Avr - 12:19

Voici les quelques pages que Mizarélia a écrit dans son bouquin !
Ces écrits relatent les aventures telles que Mizarélia les a vus !
(vous trouverez donc des petites parties d'histoire oubliées)



La Compagnie Des Yeux Du Dragon



1° Voyage


Chapitre 1

Après avoir chercher un musicien et avoir soignée les cheveux d’une personne nommé Berta, j’ai atterrit servante privée de sa majesté qui me demanda de veiller sur son frère lors du banquet. Le banquet devait dire officiellement que la princesse devenait reine.
Lors de ce banquet, j’ai essayé de voir les différents malaises du malade. Des tics se mirent sur son visage sans que je puisse, à ma grande tristesse, pouvoir améliorer son état.
Après quelques délégations, une interruption arriva et la reine allait commettre ce pourquoi nous sommes réunis : nous la compagnie des yeux du dragon.
L’éthique m’interdit d’écrire ce qui se passa. Mais à cause de ce qui était arrivé, on m’a assigné une mission et des individus, ainsi qu’une halfeline (qui est, je dois l’avouer, très passionnante à étudier). Je ne pense pas qu’on leur est dit ma supériorité hiérarchique mais c’est mieux ainsi.
Nous sommes donc assignés sous l’ordre de la Princesse pour jouer le rôle d’Ambassadeur ou de guerriers si besoin est. Nous partîmes donc de la ville avec du matériel pris par ce petit être et acheter par un pot commun.
Nous avançons tranquillement sur la route que nous connaissons si bien. Nous avons rencontrés deux bestioles nous attaquant, ou sur le point de le faire. Les deux moururent rapidement. Nous vîmes ensuite les caravanes de marchand. Après avoir recopié l’itinéraire de notre trajet sur mon bouquin (à l’aide de leur carte), la femme nous montra son désespoir et nous demanda de retrouver son enfant.
J’acceptai de suite la mission qu’on me confia en me disant qu’elle n’était pas une entrave à celle de plus haute instance. Je vis avec bonheur que mes compagnons firent de même.
Nous nous avançâmes dans les bois et une meute de loup nous trouva. Entendant les bruits de l’enfant, je laissais mes compagnons (dont j’avais estimer la valeur au combat plus tôt dans la journée) et je suivit les pleures et les cris. Une fois trouver, je crus bon de le remettre à sa mère plutôt que d’aider ma compagnie.
Maintenant il est temps pour moi de retourner au combat et d’aller aider ces personnes qui font la fierté du royaume.




Chapitre 2

Après avoir tuer les loups pour protéger l’enfant et avoir partagée le repas que nous avons préparer entre femme ; nous repartîmes dans une direction que les marchands nous avaient conseillés pour éviter les embuscades des plaines pourpre.
Le sol s’est à un moment effondrer à nos pieds et nous arrivâmes dans un réseau de tunnel habiter par un peuple champignonesque. Deux des individus nous amenèrent à leurs souverains.
Nous avons conclut un marché qui ne me réjouissait pas trop vu l’état dans lequel ils mirent des anciens ouvriers de la mine. Nous tuâmes le monstre dont ces créatures avaient si peur.
J’appris par la suite mon erreur sur les ouvriers et j’ai accepté, avec mon groupe, que me suives les champignons pour retrouver le corps de le l’orgre à deux têtes. Après avoir reçu nos récompenses, nous sortîmes du tunnel proche du garde frontière de Lunedekerke.
Nous le passâmes finalement assez facilement. Nous nous sommes dirigés vers le château. Une ville aussi pauvre et délabré me fit mal au cœur : je sentis, comme mes compagnons, quelque chose de néfaste. De plus quelque chose nous intriguâmes au plus au point : tous avez un collier (et suivant les villageois c’est quelque chose qui n’appréciait pas du tout).
Nous avons ensuite approché le roi Edouard et l’avons questionné sur ces intentions. Mais j’ai un mauvais pressentiment et ce qu’il m’inquiète le plus c’est que les négociation doivent se dérouler le mieux possible : il en va de mon statut de prêtresse.
Nous commençons à peine à visiter Lunedekerke à l’aide d’un guide et je sens un mal-être : peut être juste est ce corbeau en bois qui est dans mon sac.




Chapitre 3

Après avoir visiter Lunedekerke et avoir su les affaires dans lesquels étaient fourrées Edouard le juste, nous avons décidé de mettre en place un nouveau régent de cette ville.
Nous avons demandé une audience au roi et nous avons détruit ce qui le rendait aussi diabolique ; sans faire le moindre mal au peuple. Après ceci un individu elfe est venu de nul part et c’est mis à nous attaquer avec des armes empoisonnées. Nous l’avons malheureusement tué.
A la suite de cela, le peuple a élu un nouveau dirigeant et à emprisonner à vie Edouard, le juste : nous avons évitez sa mise à mort par pendaisons.
Nous avons fait signer un contrat à l’élu.
Sur le chemin du retour, j’ai pu voir la puissance des objets magiques ramassés sur le corps de l’elfe, sans que j’y sois au courant.
Dans le voyage nous avons perdu Golvar
Nous sommes revenu au royaume et la princesse nous a attribuer une mission : aller à la guerre.






2° Voyage


Chapitre 1

Après être passer voir l’état de Linus, j’ai reçu comme mission d’aller à la guerre avec un chevalier possédant une écaille : Rhéod
Après que je lui ai montré mes capacités, je me suis mis dans ces défaveurs. J’ai essayé par bien des moyens de rassembler tout le monde pour être devant le portail principal à 8h00.
C’est alors que j’appris l’assassinat de la grande prêtresse et du vol des deux objets puissant que nous avions ramenés de Lundekerke.
Nous avons vu les voleurs et nous les avons tuer ou mis hors d’état de nuire. Nous avons récupéré le globe qu’ils avaient volé et c’est à cette instant que Priux a commencé à torturer par plaisir un membre des voleurs aveuglés par un de mes sorts. Je lui ait demandé le lendemain s’il regretté ou pas et aucune repentance n’est sortit de sa bouche. Les ténèbres l’avaient envahis.
Les voleurs avaient sur eux un parchemin marquant un lieu de rendez vous : le rocher des pleurs à 20h.
Nous avons essayé de voir Linus et nous avons été surpris en entendant une conversation qu’il avait avec un voleur. Nous sommes ensuite rentrer et nous avons été obligé de remettre le globe qu’il désirait tant. Bien qu’il était sensé être mal en point, il semblait alors très en forme.
Après vous avoir prévenu, je suis partie à la guerre. Dans le chemin, j’ai appris à maîtriser un peu plus mon pouvoir de fureur draconiste.
Malheureusement, j’ai perdu trois doigts de ma main gauche à cause d’une épée du chevalier : me laissant que le pouce et l’auriculaire. Priux se fit tuer par le même chevalier.




Chapitre 2

Je me suis chargé d’enterrer Prilux. Pendant la fin du voyage, je demandai aux prêtres de me rendre mes trois doigts, ce qu’ils firent contre la somme de 500 po (crédit). Je donnai 25 po en gage de ma bonne foi.
Après ces inconvénients, nous arrivâmes sur le champ de bataille. Je suis un peu perplexe, pas de bruit de combat et rien devant nous, à part trois, non quatre tours s’avançant vers nous.
Une image me parvient, je vis l’ours d’un druide que je connaissait bien : Iqmemoq. Je vais le voir espérant pouvoir enfin retrouver mon ancien compagnon et l’aider à fuir le champ de bataille. Par surprise, cet animal me remit un message en Sylvestre. Pas de doute, c’est Iqmemoq qui l’a écrit, son écriture est la même, mais je ne reconnaît pas ces mots ; ils sonnent faux à mes oreilles. Le message disait de partir et de le rejoindre à l’auberge se trouvant à proximité du rocher des pleurs.
C’est alors que la musique sortit d’instruments hideux. Les morts d’anciens gardes de Fanélia sortirent du sol. Quelle horreur, les chevaliers tonnerre font-ils. Je partis du champ de bataille pour deux raisons : l’envie de revoir mon compagnon et la répulsion à combattre les gardes que je côtoyais.
Toute ma compagnie me suivit, et heureusement car sur le chemin, nous vîmes le chevalier Rhéod : quelle excuse j’aurai donné si j’étais partis tout seul.
Marchant d’un pas pressé, nous rencontrâmes trois trolls dans la forêt. Malgré des problèmes, Rhéod est resté insensible et à regarder la scène de loin. Nous avons continué le voyage en pressant l’allure. Une fois à l’auberge, je vis enfin mon ancien compagnon.
Il nous fit voir le passé, avec les erreurs des chevaliers dragon. Le globe des souvenirs, qui me montra me rendit à la fois perplexe et mal à l’aise.
Ma réflexion et mes sentiments ont été coupés par l’arriver d’un membre qui nous avait suivit. Nous disant que des trolls attaquaient encore, je me suis précipité à l’extérieur. Imaginant un piège, comme les autres membres de la compagnie, nous avons détecté une embuscade.
Nous nous sommes battus et la bataille pris fin lorsque le chevalier Rhéod arriva sur le sol tiré par un ami d’Iqmemoq. Pendant ce lapse de temps, j’allais pour sauver une magicienne elfe, que j’ai tué de mes mains.
Seul la voie de celui qui apporta le globe au frère de la princesse me fit bouger. Le puzzle était fini dans ma tête. Quels détails m’échappaient mais le principal était fait.
Il fallait maintenant choisir entre un camps et un autre, entre Iqmemoq et la princesse, entre ma loyauté au royaume et le droit à la justice du peuple. Je fini par m’allier à Iqmemoq.




Chapitre 3


Iqmemoq me demanda alors d’assassiner la princesse. Je redeviens troubler par la proposition d’Iqmemoq. Et t-il sujet à un sort ? … je ne sens rien.
J’avais besoin de conseil neutre, vraiment neutre. Je m’enfermai en moi, je discutai avec le dragon en moi. Quand je repris mes esprits, le choix était clair, quitte à tout perdre, je devais aider Fanélia et la princesse.
Iqmemoq me laissa partir tranquille. Je parti en direction de Fanélia et ma compagnie et moi arrivâmes un jour avant l’armée.
J’ai demandé audience à la princesse et je lui ai révélé la triste nouvelle. Ainsi que son frère n’était que traîtrise.
A ma stupeur, quand nous montâmes, accompagné de garde, le ‘’pseudo’’ frère n’avait plus cette accoutrement de malade. La princesse déstabilisée par les mots sortant de la bouche de ce traître, demanda d’emprisonner l’imposteur. C’est ce que la compagnie fit directement. Mais un autre traître était dans les garde : Linuss.
Le combat se déroula, la princesse n’avait presque rien une foie soigner, le traître avait réussit à s’échapper et le garde était mort. Malgré mes remarques, la princesse demanda une réunion avec le chef de guerre de l’armée.
Nous nous dirigeâmes donc vers l’armée et nous demandâmes une audience pour la princesse. Ils acceptèrent et la princesse vint, accompagné de quatre gardes. Dans la tente, les discutions commencèrent et tournaient rapidement au combat.
Dans ce combat, Iqmemoq fut énormément blessé et le général se trouvait être le traître métamorphosé.
Après quelques histoires, le traité eu lieu avec la Commandant de l’armée. Fanélia et la princesse allait vivre et la compagnie des yeux du dragon allait avoir un territoire à la frontière entre les deux royaume : preuve de notre indépendance.
Iqmemoq a échappé de peu à la mort, mais j’ai réussit à convaincre les dirigeants de le laisser sous ma responsabilité. Peu après Iqmemoq nous raconta toute l’histoire.
Quelle faute de ne pas être aller le rechercher dans cette caverne ! Quel FAUTE !!



Voilà, ca peut également servir pour se remettre en mémoire des faits !

_________________
Mi ombre mi lumière... Tantôt dans la clarté tantôt dans la pénombre... Il sait sourire en pleurant et pleurer en souriant... Faire preuve d'une gentillesse immodérée comme d'une cruauté insatiable... Aimer et détester à la fois... Il sait paraître calme alors que la rage le dévore...


Dernière édition par Imarion le Mar 2 Fév - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxderolevillebon.alldiscussion.net
Fenris
Aventurier prestigieux
Aventurier prestigieux
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 28
Localisation : Toujours près de l'écran
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris   Ven 25 Avr - 13:32

Alors quelques petites rectifications (trois fois rien) histoire que la compréhension soit totale.

-Le prénom du frere handicapé de la Reine Olvinéa n'est pas Linuss (Perso de micka), mais Lineth.

-La forêt n'était pas peuplée de trolls, mais de gobelours (on peut trouvé ça pointilleux, mais les personnes ayant affrontés ces deux créatures lors de partie comprendront l'intérêt de la nuance Twisted Evil )

-Enfin, sujet à votre indépendance, je pense que tu n'y a pas fait attention, mais je préfere rectifier, on ne sait jamais. Ce terrain vous est cédé mais sous la tutelle des royaumes de Runeheïm et de Drenhunt, c'est pour cela, en autre, que vous devrez leur payer des impôts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfridel
Maître du donjon
Maître du donjon
avatar

Nombre de messages : 1425
Age : 30
Localisation : Comme Dieu : dans l'imaginaire ...
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris   Sam 26 Avr - 15:47

_ scratch Linuss ou Lineth, c'est la même chose = des traîtres geek

_ scratch gobelour, c'est des trolls avec moins de poils et moins puant et c'est tout Suspect

_ study (explication véridique Rolling Eyes ) : " independance " était utilisé dans le sens : n'intervenant pas pour l'un ou l'autre royaume ! c'ezst vrai que j'aurai pu utilisé le mot : " neutre "

_________________
Mi ombre mi lumière... Tantôt dans la clarté tantôt dans la pénombre... Il sait sourire en pleurant et pleurer en souriant... Faire preuve d'une gentillesse immodérée comme d'une cruauté insatiable... Aimer et détester à la fois... Il sait paraître calme alors que la rage le dévore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeuxderolevillebon.alldiscussion.net
Fenris
Aventurier prestigieux
Aventurier prestigieux
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 28
Localisation : Toujours près de l'écran
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris   Sam 26 Avr - 16:53

Alors:
Primo, le prince Lineth n'est pas un traître et est porté disparu (faudra peut être s'en inquiété un jour). C'est oyomi qui a prit son apparence...

Secundo, le troll dans AD&D n'a pas de poil, donc rien a voir même de loin avec un gobelour.

Tertio, independance et neutralité sont des termes déplacés, puisque vous êtes en vassalité vis a vis des deux royaumes, et que vous leurs devrez assistance militaire et monétaire...en autre... Voilà donc visiblement oui, il y avait besoin de faire des rectifications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris   

Revenir en haut Aller en bas
 
La compagnie des yeux du dragon:Mizarélia raconte! MJ:Fenris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dragon Quest IX Les Sentinelles du Firmament.
» [RP] Born to be ... Dragon? (Biographie d'Epsilon)
» DRAGON'S CUP 2010 [100 joueurs attendus]
» L'Arche du Dragon Noir
» "Dragon Rider" par Karel93

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Frères d'Armes :: Les Jeux de rôles :: Ad&D :: D&D 3.5-
Sauter vers: